« Les victimes de viols traitées comme suspectes » : la procédure qui fait polémique en Angleterre

Les associations sont inquiètes !

Un « formulaire de consentement » a été mis en place au Royaume Uni.

Les enquêteurs pourront ainsi consulter tous les contenus du téléphone, SMS, MMS, Photos, réseaux sociaux… mai on peut avoir échangé avec un agresseur avant qu’il ne le devienne.

Les associations de défense du droit des femmes sont inquiètes, pourquoi, et de quel droit, la police pourrait-elle avoir accès à la vie entière d’une personne ?

à lire sans attente l’article publié sur Elle :

Les victimes de viol, traitées comme des suspectes

Laisser un commentaire