Féminicide : La vidéo qui choque la Turquie

Emotion et colère en Turquie après la diffusion, vendredi, d’une vidéo femme agonisante devant sa fille après avoir été poignardée par son ex-époux. Les associations féministes dénoncent le laxisme des autorités.

La scène, filmée par un passant dans un café de Kırıkkale, une ville située à 70 kilomètres à l’est d’Ankara, fait froid dans le dos. Poignardée au cou par son ex-mari après une dispute au sujet de la garde de leur fille, Emine Bulut, la chemise ensanglantée, implore : « Je ne veux pas mourir ». « Maman, je t’en prie, ne meurs pas », hurle sa fille de 10 ans, qui a assisté au drame. Bien que rapidement prise en charge par les secours, la mère de famille de 38 ans a succombé à ses blessures peu de temps après.

Partagée sur les réseaux sociaux, la vidéo des derniers instants d’Emine Bulut est devenue virale. Au point que le mot-dièze #EmineBulut a été, pendant plusieurs heures, le hashtag le plus partagé au monde sur Tweeter vendredi après-midi. Au même moment, des dizaines de personnes se rassemblaient à Ankara en guise de protestation. « Nous ne resterons pas silencieuses, nous n’avons pas peur […] nous continuerons notre lutte jusqu’à ce que plus aucune femme ne soit assassinée », a déclaré une des manifestantes », a déclaré l’une des manifestantes à l’AFP.

Lire l’article en entier

Laisser un commentaire