Cinq ans de prison dont trois avec sursis pour la mère de Séréna

La cours d’assises de la Corrèze a rendu son jugement le vendredi 13 novembre sur la mère de Séréna qui avait pendant deux ans dissimulé sa fille dans le coffre de sa voiture, avant que celle-ci soit découverte en 2013. La mère invoquait un déni de grossesse, qui se serait poursuivi après l’accouchement. L’enfant souffre de séquelles sans doute irréversibles, sur le plan psychologique. Les avocats de la mère ont longuement exploré les clés psychologiques qui auraient poussées la mère à agir de telle façon, mais pour Maitre Isabelle Faure-Roche, avocate de l’Aide sociale à l’enfance, ces explications ne justifient pas les souffrances qui ont été infligées à l’enfant. Au final, la cour a condamné Rosa Maria Da Cruz à cinq ans de prison dont trois avec sursis alors que l’avocat général en avait requis huit.

https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/11/16/huit-ans-de-prison-requis-contre-la-mere-de-serena-cachee-dans-un-coffre-de-voiture-pendant-deux-ans_5384406_1653578.html

Laisser un commentaire