Après coup

Après coup

LSAAF
Il existe un considérable après coup, immédiat, mais aussi médiat, parfois très longtemps différé, des violences conjugales, mais aussi de toutes les violences faites aux femmes en général.
Cet après coup, c’est le traumatisme, le post-traumatisme psychique consécutif à la violence physique, sexuelle ou encore morale.
À l’expérience, toutes ces violences doivent être prises en charge et traitées à la fois sur le plan judiciaire et dans le domaine psychique, à la fois par l’avocat et la plaignante auprès du magistrat au tribunal et par le psychanalyste, à la libre demande du sujet en souffrance. À la fois, deux actions en concomitance.

Laisser un commentaire